Dimanche 02 août 2020  

 22:00 Cour de l'école en plein air

 

Tout ce qu'il me reste de la révolution

Angèle ne baissera pas les bras. Elle ne fera pas partie de la « génération Prozac ». Tout va de travers dans le monde, d’accord. Mais elle n’abandonnera pas, comme l’a autrefois fait sa mère, le combat politique. Et elle évitera donc absolument de tomber dans le piège d’une histoire d’amour ! Parce que le rêve d’Angèle est plus grand : elle veut changer le monde. « La vie à deux, là, j’ai pas le temps. » Le film de Judith Davis aborde la question de l’engagement et des idéaux, avec beaucoup d’humour et poésie. Quand le réel est un peu lourd à porter, un film peut être vraiment revigorant. Judith Davis, qui réalise ici son premier film, interprète aussi le rôle d’Angèle. Superbement ! En avant-programme : projection du film de l’atelier de réalisation de Ciné Pause, en présence de l’équipe.
Fiction / France / 1:28 / VF / 2019

X fermer la fenêtre
Tout ce qu'il me reste de la révolution

réalisation Judith Davis